Le grain du vent

Ateliers mouvement/parole et photographie

Création d’un carnet photographie et textes 

Ce projet propose un parcours pendant quelques mois avec des habitants , anciens des quartiers populaires de Grenoble et de Ouagadougou.

Leur point commun, tous ont un lien avec la migration, un exil.

A Grenoble et Ouagadougou, des rendez vous avec des habitants :anciens, doyens, porteurs d’une histoire familiale, et d’une parole singulière et commune..

Le grain est l’occasion de s’imprégner de leurs gestes, leurs mots, leurs voix, leurs visages, pour chercher ensemble ce que la question du pays natal, de la famille nous raconte de nos vies et de nos incertitudes…

« De qui es-tu l’enfant ? Quel est ton paysage natal ? »

Chacun choisira son objet, son compagnon de voyage pour raconter un bout de son histoire familiale.

Poser des mots, élaborer des fils, aussi fragiles soient-ils, et vous les donner.

Ensemble, ces récits prennent corps dans une histoire partagée par tous.

Aussi, ces histoires qu’elles et ils vous racontent sont à considérer comme des dons de leurs histoires. De notre histoire.

Un livre illustrera ce travail et sera édité en 2021.

Il rassemblera les portraits des personnes interviewés et une mis en forme poétique de leur témoignages. En partenariat avec les associations Amal et Pays ‘Ages, le quartier Très Cloitres à Grenoble et le quartier Gounghin à Ouagadougou.

Projet soutenu par le Département de l’Isère