Cette recherche chorégraphique s’insert dans le projet ‘D’une Terre L’Autre’

Elle en est la partie vivante, incarnée, qui reflète l’aspect organique.

Le désir de partir, d’être sur la terre de ses ancêtres.

De la mer, à la neige, en passant par le désert.. L’eau, partout sous diverses formes,

jusqu’au plus profond de nous même.

Giù est avant tout l’état fluide, intérieur, qui se glisse dans les failles, les recoins, les replis de notre être.

Giù plonge aux origines

Laisse infuser le silence

La danse ici se fait rituel, oscille entre lenteur, éclats et fulgurances..

Puis, comme un parfum, s’évapore pour ne rester que l’écoute.

Textes, chorégraphie et interprétation : Annie Legros, Antonella Costantino

Production :Passages

Coproduction: Théâtre Pieds Nus, Lyon; ABC Danse, Grenoble.

Avec le soutien du Département de l’Isère.

Dates:

Résidence d’écriture: du 04 au 06 janvier 2021, Ouagadougou, Burkina Faso.

Du 18 au 23 janvier 2021, ABC Danse, Grenoble, France.

Ouverture de la démarche:

-Un espace d’atelier avec un groupe d’élèves de la primaire Simone Lagrange à Grenoble me permet d’aborder la recherche avec des enfants. Je m’appuie sur l’oeuvre ‘La Fortune’ de Camille Claudel pour venir mettre en résonnance sculpture et danse et trouver les échos que cette œuvre leur inspire dans les spirales, déséquilibres, dans l’absence.

-Un laboratoire de recherche est proposé à Ouagadougou, lors de la résidence d’écriture.